Comment je fais mon défrisage à la maison

defrisage-a-la-maison-2

Suite à mes nombreux déboires capillaires et financiers avec les coiffeuses, j’ai décidé de ne plus y aller et de me passer de leurs services et de faire mon défrisage à la maison !

Ainsi, je me défrise chez moi avec l’aide d’une sœur ou d’une amie depuis presqu’un an et comme on dit « on n’est jamais mieux servi que par soit même. »

Fréquence et produits utilisés

J’ai pour habitude de « m’assouplir » les cheveux environ 3 fois par an : en avril, en août et fin décembre / début janvier. J’espace au maximum les défrisages pour permettre à mes racines de s’épaissir.

J’ai les cheveux fins et je souhaite conserver mes ondulations, donc j’ai opté pour le défrisage enfant sans soude qui est une bonne alternative au wave. Je ne sais pas si les produits pour enfants sont moins nocifs, mais en tout cas ils sont moins puissants et permettent aux cheveux de conserver leur élasticité naturelle.

Règles de base pour limiter le risque de casse après le défrisage / assouplissement

Attention: mes conseils ne vous dispensent pas de lire attentivement la notice

  1. Ne pas laver ses cheveux pendant au moins une semaine et éviter de les tirer et les peigner 2 jours avant. La semaine qui précède le défrisage, appliquer des crèmes hydratante sur les racines et les pointes pour préparer le cheveu.
  2. Le jour J, protéger son cuir chevelu raie par raie. Cette technique consiste à appliquer sur l’ensemble du cuir chevelu et des racines de la brillantine ou un baume hydratant à base de karité par exemple. On applique le baume de la même façon que le défrisage c’est-à-dire raie par raie. Il ne faut pas oublier de mettre de la brillantine ou de la vaseline sur le contour de la tête et les oreilles.
  3. Une fois le cuir chevelu et les racines protégées, on peut appliquer le défrisage. Ne pas laisser agir plus de 15 min. Je lisse mes cheveux avec le dos d’un peigne sans insister et je ne laisse jamais poser, c’est ce qui permet de conserver un effet naturel et bouclé.
  4. Je rince et lave mes cheveux avec le shampoing neutralisant jusqu’à ce que tout le produit soit éliminé (recommencez l’opération jusqu’à ce que la mousse devienne blanche). Je procède au ensuite shampoing et au soin.
  5. Dernière astuce, je laisse sécher mes cheveux naturellement !!! Je sais, ce n’est pas très joli, mais j’estime que les cheveux ont été suffisamment agressés avec le défrisage, donc il ne faut pas en rajouter avec un sèche cheveux et un lisseur. Optez plutôt pour des petits choux ou quatre nattes.
  6. La semaine suivante, faites un bon soin et à ce moment là vous pouvez utiliser sèche cheveux et lisseur.

N’oublions pas que le défrisage n’est pas un acte bénin, il s’agit d’une opération qui modifie chimiquement la structure du cheveu. Alors appliquez vous !!!

Classé sous Cheveux, Coiffure

Mon pseudo Nina est un clin d’œil à l’île où j’ai grandi : la Martinique ! Une île pleine de charme que j’ai quitté en 2007 pour poursuivre mes études à Paris. Déjà très coquette à l'époque, j'ai pu m'épanouir dans les nombreuses enseignes de cosmétiques que propose Paris. Inutile de vous décrire mon excitation à chaque passage chez Sephora, Mac ou Kiko. Addict au maquillage, produits de beauté et capillaire en tout genre j'aime partager mes expériences bonnes ou mauvaises.

Qu'en as tu pensé ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.