Comment je me suis débarrassée de mon acné sévère ?

acne

Je tenus à partager mon histoire car l’acné est un mal très peu considéré. Avoir de l’acné peut avoir des conséquences psychologique très importantes telles que le manque de confiance en soi, l’anxiété ou encore la dépression.

J’étais une boutonneuse

A l’âge de 12 ans, j’ai commencé à avoir mes premiers boutons d’acné. Croyez-le ou non mais j’étais très contente de leur apparition car j’ai toujours fait très jeune et je pensais que les boutons m’aideraient à paraître plus âgée. Oui mais non… ils m’ont juste aidé à paraître plus laide.

De 12 ans à 16 ans j’ai combattu les boutons à l’aide d’antibiotique et de crèmes telles que Cutacnyl, Différine et autres. Ces crèmes n’ont jamais fait disparaître un seul de mes boutons, elles m’ont juste affiné et sensibilisée la peau.

Aucun dermatologue n’a réussi à trouver la prescription qui aurait su venir à bout de mes boutons, alors à 16 ans j’ai commencé à prendre la pilule car toutes mes copines avaient eu des effets positifs : augmentation de la poitrine, disparition des boutons, amélioration du grain de peau… Je pensais qu’il en aurait été de même pour moi. Ce fut le contraire. Mon acné a explosé.

A l’école, on me surnommait « la calculette » car mon visage était devenu un damier alternant entre boutons, kystes et taches brunes d’acné. Au fil des ans, j’ai perdu toute confiance en moi, je m’isolais et je fuyais les regards moqueurs de mes camarades de classe.

Ce n’est pas un récit pour me faire plaindre, je veux juste aider à faire comprendre que dans certains cas, l’acné peut être à l’origine d’un mal-être.

Le début de la fin des boutons

Mes boutons ont commencé à disparaître quand j’ai appliqué ces règles simples :

  1. Arrêter d’y penser. Laissez-les vivre leur vie. Moins vous y penserez, moins vous serez stressée, moins vous aurez des boutons.
  2. Se couper régulièrement les ongles. Les ongles sont porteurs de saletés.
  3. Se laver régulièrement les mains.
  4. Ne pas se toucher le visage.
  5. Ne pas toucher ses boutons. NE PAS ÉCLATER, GRATTER SES BOUTONS, CELA VA DE SOI.

La fin de l’ère boutonneuse

J’ai ensuite découvert la gamme de produit qui a révolutionné ma vie. Le Basic 3 Temps de Clinique. Oui c’est bizarre, des traitements dermatologiques ne sont pas venus à bout de mes boutons alors que des produits dits cosmétiques m’ont changé la vie.

gamme-basic-3-temps-clinique-acné

Crédits : Clinique

J’appliquais assidûment mon Basic 3 Temps matin et soir. Puis, une fois par semaine, je faisais un gommage de la gamme Clinique également.

J’ai aujourd’hui 24 ans, je suis encore fidèle à ces règles. On est toutes différentes, je ne sais pas si ces conseils marcheront sur vous… j’espère juste qu’ils vous auront aidé.

Si vous souffrez d’acné, courage et ne vous laissez pas abattre !!!

2 Commentaires

  1. Pingback: Ma nouvelle crème quotidienne : Vichy Nutrilogie 2 | Made in Nina

  2. Pingback: J'ai testé pour vous la gamme Normaderm de Vichy | Made in Nina

Qu'en as tu pensé ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.